Utiliser le calendrier des événements en classe

Utiliser le calendrier des événements en classe

Ce calendrier, je l’ai commencé il y a déjà 4 ans. A l’époque, ça m’aidait à anticiper les événements principaux de la culture anglophone de façon à ne pas m’y prendre au dernier moment pour mes warm ups et à préparer en amont les documents nécessaires. Dans cet article, je vais vous expliquer comment s’en servir et en tirer le meilleur parti.

La culture et la civilisation : un passage clé dans l'apprentissage

J’adore l’histoire et la géographie : c’est mon dada !  Et ça, vous l’aurez remarqué de part toutes les ressources que je poste :p Pour moi comme pour vous très certainement, apprendre une langue ne se limite pas à grammaire – vocabulaire. La culture d’un pays, la littérature, la compréhension générale d’un pays dont on étudie la langue sont autant de points aussi intéressants que la langue elle-même.

C’est comme ça qu’il y a une dizaine d’années, j’ai mis en place un système de “questions de culture“. Le principe était simple : à chaque cours, une question qui portait aussi bien sur la littérature que sur la géographie ou la culture générale du monde anglophone. Mes élèves adoraient ! Puis, j’ai décidé de compléter dans les grandes classes par des thématiques liées au calendrier lui-même.

Présentation générale du fichier

Ce calendrier est le fruit de très longues heures de travail et de recherches. Pour chaque mois de l’année (juillet-août compris !), il y a un événement inscrit. Il a fallu faire un choix et bien sûr, d’autres événements tout aussi importants peuvent avoir lieu ce même jour c’est pourquoi, une colonne “Notes” permet au professeur d’y mettre ses propres événements marquant.

 

Du calendrier à la préparation du warm up

Dans la théorie, le warm up ne doit pas durer tout le cours. Quelques minutes tout au plus. Je vous rassure cependant, il m’est déjà arrivé qu’emportée par le dynamisme des élèves et leur envie d’en savoir plus, ça nous dure bien plus :p Ca ne m’a jamais dérangé plus que ça car j’estime que c’est aussi important que le reste.

a) Sélectionner les événements

J’aime préparer ce type d’activité en amont. Du coup, je sélectionne ce qui m’intéresse le plus dans le calendrier. 

Si ça ne correspond pas à la date précise du cours, ça nous donne l’occasion d’utiliser des structures du type “3 days ago, we celebrated …” ou encore “Tomorrow, we will celebrate …”

b) Choisir des documents annexes

Comme il s’agit du warm up uniquement, je pars généralement d’une photo ou d’une vidéo qui va parler de l’événement en question. Par exemple, le 3e lundi du mois de janvier est célébré aux Etats Unis le “Martin Luther King Day”. C’est donc l’occasion de projeter cette photo ci-contre.

Il est rare qu’aucun ne soit capable de dire quoi que ce soit à partir de cette image mais si c’est vraiment le cas, on part de l’émission d’hypothèses et j’apporte ensuite les éléments clés. Cela donne toujours lieu à une mini trace écrite intitulée “Event of the day”.

 

Un autre exemple : le 22 mai, on célèbre la naissance de Sir Arthur Conan Doyle. J’utilise donc les images ou animations proposées par Google pour introduire la thématique:

Top, surtout en amont d’une séquence sur le roman policier. FREEBIE ALERT !! J’en profite au passage pour vous mettre en lien le document gratuit que j’utilise en anticipation de ma séquence sur Crime and Murder.

Ces images s’appellent des Doodles et Google en propose pour tous les événements importants (et d’autres moins importants d’ailleurs). Il y a une banque d’archives consultable ici : Doodle Archives

Je vous conseille de toujours télécharger en amont vos documents supports au cas où la connexion le jour J soit défectueuse 😉 . Sur mon ordi, je me suis même créé au fil des ans des archives de ce que j’utilise tout au long de l’année. C’est classé par mois et par jour comme ça, lorsque l’on arrive à un événement dont j’ai envie de leur parler, je n’ai qu’à utiliser ouvrir le bon dossier et le tour est joué !

Intérêt d'utiliser l'actualité et donc le calendrier

J’y vois 3 intérêts majeurs :

  1. Bien entendu, parler de l’actualité, de ce qui s’est réellement passé permet aux élèves d’acquérir un minimum de culture anglo-saxonne;
  2. Ca me permet aussi d’aborder des points qui me tiennent à coeur mais pour lesquels je sais pertinemment que je ne ferai pas de séquence sur ce thème; ça me navre toujours quand j’y pense car il y a tellement de thèmes qui me tiennent à coeur qu’il est souvent dur de faire un choix !!
  3. Ce que j’adore en travaillant avec ces événements, c’est que l’on peut mettre en jalon bon nombre de structures et en particulier le prétérit et les reformulations avec “ago”.

Pour aller plus loin ...

Voici quelques liens vers des articles ou ressources complémentaires :

A bientôt ,

Chez Chris Resources

This Post Has 2 Comments

  1. Bonsoir, merci pour cette présentation! les élèves ont ensuite une trace écrite dans le cahier? cela donne lieu à une évaluation plus tard? merci!

    1. Bonjour,
      En effet, dans la mesure du possible, j’essaie de laisser une trace écrite intitulée “Event of the Day”. Concernant l’évaluation, oui, tout à fait. En plus, il y a une compétence sur la connaissance du monde anglophone que je valide dans ces cas-là 😉
      Bonne journée,
      Chris

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close Menu
Wishlist 0
Open wishlist page Continue shopping
×
×

Cart

%d bloggers like this: